gène -> engendrer

par jean-marc juin

(pour Aristote et quelques autres)

Et dans la permutation des lettres
Et dans la permutation des mots
Et dans la permutation des expressions
Et dans la permutation des phrases

Chercher un sens qui prendrait la forme
d'une direction
mais n'y trouver qu'une loi : 
la permutation. 
Elle développe
le sens
comme autant de phrases,
d'expressions,
de mots,
de lettres séquencées.

Il n'y a pas de direction.
 
Unique est la permutation
des séquences de lettres,
de mots, d'expressions,
de phrases
laquelle développe une infinité
de variations,
de sens,
de directions.

Et dans la perturbation des lettres
Et dans la perturbation des mots
Et dans la perturbation des expressions
Et dans la perturbation des phrases

Flotter est la direction
qui prend forme entre 
« ce qui a un sens »
et
« ce qui n'a pas de sens ».

Ce qui flotte peut être égal à
« ce qui a un sens »
comme il peut l'être à
« ce qui n'a pas de sens ». 

Ce qui flotte ne peut être en même temps
« ce qui a un sens »
et
« ce qui n'a pas de sens »
mais
entre eux deux
flotter est
la direction cherchée.

Ce qui flotte est la condition
de ce qui ne peut être
en un même temps
ce qui est
et ce qui n'est pas
quand bien même
l'un et l'autre
forment ce qui crée
un espace entre les deux
afin de les rendre co-existants
dans un même temps
modifié
par un espace qui les sépare.

Et dans la mutation des lettres
Et dans la mutation des mots
Et dans la mutation des expressions
Et dans la mutation des phrases

Ce temps qui n'est pas un temps qui s'écoule.
Cet espace qui n'est pas un espace qui se mesure.
Ils ne sont que dilatations et contractions simultanées.

Ils ne peuvent exister ensemble
que si chacun d'eux
laisse à l'autre
la possibilité
de s'écouler,
de se mesurer.

Flottement
qui s'auto-génère
à la fois 
dans l'écoulement et la mesure.

Cet état, le flottement,
qui n'est
ni tout à fait le temps
ni tout à fait l'espace
ni tout à fait quelque chose,
ni tout à fait son contraire
peut être l'égal
de l'un ou de l'autre.

Le flottement
est celui qui s'auto-génère 
à partir de l'un et de l'autre,
contenant les propriétés 
et de l'un et de l'autre
sans jamais être les deux à la fois
mais auxquels il s'identifie
tantôt à l'un tantôt à l'autre.

Et dans l'incubation des lettres
Et dans l'incubation des mots
Et dans l'incubation des expressions
Et dans l'incubation des phrases

Le flottement 
est ce qui dirige vers le flottement,
compositions infinies 
de variations écrites.

Le flottement
est ce qui dirige vers ce qui le constitue,
compositions infinies
de variations mathématiques.

Ceux qui utilisent les coordonnées littéraires
pour voir s'il y a une direction
ne peuvent aller au-delà
des lettres,
des mots,
des expressions,
des phrases.
Ils constituent autant de modules,
de courtes scènes plus ou moins autonomes
lesquelles se collent les unes aux autres
suivant tel montage ou tel autre. 

Ceux qui utilisent les relations que constituent
les variables,
les constantes 
et l'invariance supposée qui les contient
ne peuvent aller au-delà
de la logique même de cette pensée 
 de la manière dont elle se pense elle-même. 

2010/2016