Katoptro, images dans un miroir

par jean-marc juin

(À Giorgio Colli)

Dionysos place l'image dans un miroir. 
Il la pourchasse 
Et se trouve pulvérisé dans le tout. 

Le miroir tombe et se brise
en mille petits morceaux de réalité. 

Durant la connaissance nous voulons réassembler
ces mille petits morceaux. 

Pendant le sommeil, chaque image sonore
fabrique un re-présentation
en morceaux du miroir 

Au réveil, nous croyons leur donner un sens.

rythmes naturels des autoroutes
harmoniques des câbles étendus, 
bercés par le vent bruissement d'un moteur,
frétillement du courant électrique,
résonances de roues récursives,
chants d'oiseaux, cris d'animaux,
vols d'ailes,
un avion bourdonne comme un insecte.

Mille petits morceaux
qui apparaissent et disparaissent
suivant des alternances
cycliques et aléatoires

Dans l'éternité, sans arrêt, se re-construit
le miroir de dionysos.

L'image y est si belle
que nous la pourchassons,
nous aussi.

Pulvérisés dans le tout
le miroir, à nouveau, 
tombe en mille petits morceaux.

2000/2010/2016