Poèmes du pauvre

Un coin de Périgueux

Pendant la première décennie des années 2000, j'ai participé activement au collectif de chômeurs et de précaires de périgueux, connu sous le nom acronyme APCD (Action des Précaires et Chômeurs de Dordogne). Cette association de personnes aux profils diverses a toujours été difficile à situer parce qu'elle ne se suffit pas uniquement d'un simple accompagnement social ni d'une simple lutte de chômeurs et précaires. Elle est bien plus que cela.

Se croisèrent, durant ces années que j'ai partagé, musiciens, plasticiens, graphistes, écrivains, intellectuels, chômeurs, précaires, sdf, performers (art112). Elle s'est dotée, aussi, d'une section éducative, l'université populaire, où l'on pouvait aussi bien apprendre une langue, débattre autour d'une projection de film, de documentaire ou, encore, débattre avec un/une invité.

Les poèmes du pauvre que je vous propose de découvrir ont été écrits entre la période 2005-2009, la période la plus intense pour moi. Textes bruts, rugueux et beaux à la fois. Ils vous donneront une lointaine idée de l'agitation intellectuelle & subversive qui circulait au sein de cette association durant ces années. J'ai écris ces poèmes à titre personnel et n'ont pas fait l'objet d'un travail plus collectif. Ils sont, certes, pour la plupart, très longs mais toujours aussi intéressants à lire, selon moi.